Le monde du silence.

La presse annonce ce matin que François Cuillandre a annulé sa conférence de presse faisant suite à sa mise en examen. Le Télégramme estime pour sa part que « la seule vraie question que tout le monde se pose n’est pas de savoir pourquoi il n’a pas remboursé ce prêt de 4 000 €, ni à quoi cette somme a servi, mais bien s’il peut, aujourd’hui, légitimement se maintenir comme candidat« .

On peut s’étonner d’une vision si légère de l’affaire Vivre à Brest. En effet, les questions du « prêt » des 4000 euros non remboursés et de leur utilisation sont des questions qui, à tout le moins, se posent d’un point de vue judiciaire puisqu’elles sont celles qui lui valent apparemment sa mise en examen. De plus, on rappelle que cette histoire des 4000 euros retenus sur 46000 euros mis en cause n’est sortie que du communiqué de presse de l’inculpé lui-même. Nous n’avons pas encore appris le chef d’inculpation par la Justice. Un peu de prudence vis à vis des propos d’un maire qui a déjà menti à la presse serait donc la bienvenue.

Enfin si la course à la mairie de 2020 semble malheureusement la seule chose qui intéresse la PQR, il est une autre question qui peut pourtant être posée : un candidat que sa mise en examen empêcherait de se présenter pourrait-il rester maire « en attendant » ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s